The Gossip Life
Hello jeunesse dorée de Manhattan! Bienvenue sur The Gossip Life!
C'est ici que toutes les personnes qui ont un nom un New York vivent! L'upper east side, lieu de luxe et d'élégance, mais aussi et surtout, pour mon plus grand bonheur lieu de fête et de débauche. Venez donc voir qui fait la une de mon blog aujourd'hui!

You Know You Love Me!
XOXO Gossip Girl

The Gossip Life


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sex, drug's and rock'n'roll

Aller en bas 
AuteurMessage
Juliet Richardson

avatar

Messages : 55
Popularité : 3747
Age : 27
Humeur : Tout feu, tout flammes !

Un peu plus sur moi...
Avatar: Cameron Richardson
Moi je suis:
Mes Liens:

MessageSujet: Sex, drug's and rock'n'roll   Lun 10 Mai - 13:26


    Qu'est ce que l'interdit sinon le point de vue sectaire d'une bande de bureaucrates ne souhaitant pas faire d'heures supp avec ce qu'ils appeleraient des débordements de jeunes premiers?
    Rien ne m'est interdit. Rien ne m'est impossible. Ici je suis un peu comme tous ceux de l'Uper East Side. Je vois, je veux, je prends. Je ne change pas, je jette. Tout le monde sait comment la haute société fonctionne, toujours est il que tout le monde est bien loin du compte.
    Dans notre monde, on ne se mélange pas avec tout le monde, peut être par respect des conventions et encore, chose difficile pour moi. Respecter les quoi? Je n'ai jamais eu à me frotter aux conventions, je les oublies même. Je préfère ça. Ca m'empêche de culpabiliser. Remarque la culpabilité ne doit pas faire parti de ma programmation génétique. Je ne l'ai jamais ressentie. Oh ma mère surement, elle a du le ressentir en achetant un sac de grand couturier moins cher qu'elle ne l'aurait cru. Oui elle culpabilise d'avoir dépenser peu...

    Je n'attendais pas non plus le week-end pour me déchainer sur la piste. Encore que la piste soit un bien grand mot. J'étais plutôt sur le bar. Mains dans les cheveux, coupe de champagne à la main. Me déhanchant sur un des derniers tubes électro à grand succès. Cette boite était très Select, je ne pouvais pas rencontrer n'importe qui. Remarque je rencontrais du monde, mais je me souvenais raremen d'eux le lendemain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Richardson

avatar

Messages : 55
Popularité : 3747
Age : 27
Humeur : Tout feu, tout flammes !

Un peu plus sur moi...
Avatar: Cameron Richardson
Moi je suis:
Mes Liens:

MessageSujet: Re: Sex, drug's and rock'n'roll   Lun 10 Mai - 15:08


    Je commence souvent mes soirées chez moi. Je ne tiens pas à me contenter d'un vulgaire bar, surtout qu'en général j'y suis seule. Je ne tiens pas non plus à me contenter d'un vulgaire fils de business man qui parvient tout juste à payer son crédit. Ce genre de mecs vivent au dessus de leur moyens, s'affichent avec une belle gueule et une belle bagnole, et une fois qu'ils ont la petite amie, ils rament pour vous offrir un resto pour la St Valentin. Je n'ai rien de romantique, seulement dans mon milieu à moi on ne cuisine pas, on fait livrer, et en général on dîne au resto sans aucuns prétextes.

    Enfin ça c'est mon monde, celui des apparences, celui dans lequel je baigne depuis toute petite. Je ne me contente pas de la facilité. J'aime séduire et être séduite. J'ai tendance à passer au suivant ensuite. Les meilleurs restent quelques jours, voir quelques semaines. Mais rarement des années ! Je ne suis pas stable, personne ne l'est ici. En vous basant sur le nombre de jeunes dans la boite, à votre avis combien sont sous anti dépresseurs ? Combien se droguent? Combien dealent? Combien vivent aux frais de papa et maman et sont surs de ne pas avoir à lever le petit doigt pour s'assurer leurs 3 repas quotidien? Aucun d'entre nous n'échappe à une de ces 4 règles. C'est obligé, nous sommes dans ce milieu là justement pour ça. L'argent, les apparences, le luxe et le tout, tout de suite. Je n'ai jamais eu à demander pour avoir, je n'ai jamais eu non plus à galérer pour avoir un homme dans mon lit, aussi beau soit il. Peut être que je dois ça à ma réputation, elle me précède.

    Un jeune homme vient s'asseoir au bar, je ne le connais pas encore, mais ça ne serait tardé vu le regard qu'il a. Il me reluque surement sans aucune gène. En même temps ça fait parti du lot de ce genre de boite et de ma façon de danser... Je porte une mini jupe blanche, plus légère et courte, tu meurs. Un dos nu doré au décolleté très indescent, et des talons aiguilles italiens, dorés eux aussi. Je n'ai rien de la fille d'église, en même temps on ne me l'a jamais proposé non plus. Remarque c'est un peu tard pour prononcer ses voeux.
    Je vois qu'il ne me lâche pas du regard, et me tend son verre en guise de salut. Je fais de même avec ma coupe que je viens de vider d'un trait d'un coup de tête en arrière. Et le regarde d'un air de lui faire comprendre "Hey beau gosse, mon verre est vide !".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Richardson

avatar

Messages : 55
Popularité : 3747
Age : 27
Humeur : Tout feu, tout flammes !

Un peu plus sur moi...
Avatar: Cameron Richardson
Moi je suis:
Mes Liens:

MessageSujet: Re: Sex, drug's and rock'n'roll   Lun 24 Mai - 18:58


    Je ne suis pas le genre fille facile, du moins pas en apparence, parce qu'au fond bien sûr que je le suis, comme toutes les filles de l'Uper East Side non? Si on ne couche pas on ne se fait pas de réseau social, et si on couche on doit choisir ses partenaire en fonction de leurs avantages, je ne sais pas si à notre âge on peut prétendre à se caser et fonder une famille, non, à 19 ans le but du jeu c'est de rencontrer du monde, de s'éclater, on a le temps des responsabilités et des posts à reprendre dans l'entreprise de papa et maman. Je pense que chaque chose vient en son temps. Pour le moment le mien se résume à passer mes soirées en boite et décrocher mon dîplome à Harvard.
    Il me propose une autre coupe, mais étant l'incarnation de l'esprit de contradiction, je m'offre le luxe de la refuser, je veux que LUI me rejoigne. Mais apparemment je suis tombée sur un os. Je déteste qu'on me résiste, en même temps c'est ce qui fait la beauté du jeu. L'art de séduire se résumer à révolutionner l'impossible. Peut être que je ne l'aurais même pas regardé sans ses attitudes nonchalentes, peut être aussi qu'il ne cherche qu'une fille comme moi pour passer la nuit. remarque on aurait au moins le mérite d'avoir les mêmes idées.
    Voyant que je ne coopère pas, il hausse les épaules et en choisi une autre. PARDON??? Elle fait quoi là? Est-ce-qu'elle est bête au point de ne pas avoir remarqué nos jeux de regards? Je vais la faire redescendre illico presto de son nuage moi à c'te grande gigue. Je ne dirais même pas qu'elle est belle, elle peut à la limite convenir à la sortie de boite quand il n'y a rien d'autre à se mettre sous la dent. En même temps je ne suis pas objective. Peut être pas jalouse mais fristrée de m'être faite prendre la place aussi facilement. Et puis à le voir le pauvre garçon, il s'ennui ferme. Pas pour me déplaire, je vais illuminer sa soirée moi, ça va pas traîner.
    Quand elle commence à appuyer son bras sur le bar en vue de se rapprocher de lui et de lui présenter son décolleté plongeant ridiculement vide, je descend du bar où je dansais quelques secondes auparavant et me retrouve à quelques pas derrières elle. Face au jeune homme que je m'étais attribué comme proie. Je ne repartirais pas sans, je sais qu'il peut me faire passer une bonne soirée, il en a la carrure et ce n'est pas le cas de tous ici. Il me met au défit? Très bien. J'en suis.
    Sans prendre le temps de calculer quoi que ce soit, je m'avance vers lui, déterminée et il peut le lire dans mon regard. J'entremêle mes jambes aux siennes alors qu'il est assit sur un tabouret, saisi sa nuque d'une main et sa joue de l'autre et l'embrasse passionnément et intensément, prenant mon temps pour lui faire comprendre que je ne suis pas une fille à mettre au défi à moins de vouloir se brûler. Petit sourire satisfait sur les lèvres, je me retourne presque à bout de souffle, passant un bras autour du cou du jeune homme en me retrouvant face à la jeune femme.

    Tu me présentes ton amie chéri?

    Sourire en coin qui lui est adressé. "Tu as voulu jouer, je joue, faisons les règles".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Humphrey
¤ Fabulous Admin ¤
avatar

Messages : 941
Popularité : 4790

Un peu plus sur moi...
Avatar: Taylor Momsen
Moi je suis:
Mes Liens:

MessageSujet: Re: Sex, drug's and rock'n'roll   Dim 27 Juin - 11:56

Damon a été supprimé, fin du topic sorry



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
... F**k Me I'm Famous ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Un vote pour le forum toutes les
deux heures, ça ne vous prends
qu'une minute, alors votez!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sex, drug's and rock'n'roll   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sex, drug's and rock'n'roll
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]
» La maison de retraite du rock and roll
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 57 : Rock'n'Roll
» Présentation Evil Slash [en cours]
» Rock 'n' Roll

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Gossip Life :: HORS JEU :: ●● ARCHIVES DE TGL-
Sauter vers: